L’URH et RDV avec la ville



Pourquoi êtes-vous partenaire de RDV avec la ville ?

L’Union régionale pour l’habitat Hauts-de-France représente les organismes hlm sur le territoire régional.

Ses adhérents sont des acteurs majeurs du développement des territoires au vu de leur métier de constructeurs et de leur mission sociale.

Avec près de 600 000 logements, le mouvement hlm régional est un acteur de l’emploi, en tant qu’employeur, fournisseur de commande, facilitateur de l’insertion par le travail, détenteur de locaux pouvant servir à l’activité économique.

Le mouvement hlm est aussi acteur d’un environnement plus durable, il participe à la décarbonisation en investissant fortement dans la réduction des consommations énergétiques du patrimoine existant et en s’orientant vers le logement passif neuf. Il est en recherche sur les éco-matériaux et s’investit dans la récupération des déchets.

Qu’est-ce qu’une ville + humaine, + durable et + dynamique ?

Acteurs de la ville, les organismes hlm participent à la mixité non seulement en permettant aux moins aisés de se loger mais aussi en mettant en place au sein même de leur patrimoine une diversité en termes de revenus, de composition familiale, en terme générationnel.

Ils sont acteurs d’une ville durable en ayant une politique de décarbonisation des bâtiments, ils construisent le plus possible près des noeux d’interface avec les transports en commun, ils sont des acteurs majeurs de l’innovation et investissent sur l’effacement de la fracture numérique.

Parlez-nous de votre rôle dans le Renouvellement Urbain ?

Les organismes sont, de longue date impliqués dans la Politique de la Ville, les Grands Projets de Ville; ils participent à la renouvellement urbain et financent l’ANRU1.

Le mouvement hlm en région est fortement sollicité dans les 199 Quartiers Prioritaires de la Ville et les 54 projets ANRU.

Les bailleurs sociaux ont une réelle volonté de conduire des projets de qualité (urbaine, énergétique, mixité sociale, gestion urbaine et de qualité de service …) aux côtés des collectivités. Ils investissent financièrement sur un très long terme et sont détenteurs de fonciers qui, après démolition, seront les briques de la régénération des villes. Ils mettent en place des actions inter-bailleurs afin de trouver les meilleures solutions de relogement et de mixité pour les habitants.