Quand le quartier tourne grâce à l’économie circulaire


Jeudi 28 juin 2018 – 11h-12h30

Utilisation du béton des bâtiments démolis pour réaliser les dalles des nouvelles constructions, aménagement des trottoirs avec les briques, ... Et si le projet urbain, de par son échelle et la nature des opérations était le cadre idéal pour mettre en œuvre les préceptes de la 3ème Révolution industrielle ?

Sur la base de démarches exemplaires, zoom sur les avantages environnementaux, économiques et sociaux de mettre en œuvre l’économie circulaire, avec l’appui d’entreprises engagées qui permettent de conseiller et de fédérer des acteurs pour généraliser ces démarches vertueuses.



 

L’histoire d’une friche née de la démolition de la « tour 11 Carco » qui se transforme en laboratoire de régénération de la ville en créant des prototypes de mobiliers et matériaux d’aménagement urbains à partir des matériaux issus de la démolition des bâtiments réalisés dans le cadre de la rénovation urbaine. Zoom sur l’intérêt écologique et technique de cette démarche (réduction de la pollution due à la logistique de transport/stockage et traitement des matières...) mais également l’intérêt économique et social (création de nouvelles filières locales par le développement d’emploi lié au bassin de compétences, accompagnement des entreprises et acteurs locaux). Forte de cette expérience réussie, la collectivité travaille actuellement sur le développement d’une Boucle Alimentaire Locale.

+ d'infos : Mathilde Behhar, Chargée de mission rénovation urbaine et cohésion sociale | Mathilde.BEHHAR@Plainecommune.com.fr

Voir la présentation

Néo-Eco conseille depuis plus de 10 ans les acteurs qui souhaitent mettre en œuvre les principes de l’économie circulaire dans leurs projets de rénovation urbaine. Retour sur le contexte et les évolutions législatives qui permettent d’accélérer le changement.

+ d'infos : Guillaume SIGIEZ, Responsable Commercial | gsigiez@neo-eco.fr

Voir la présentation

Fédérer l’ensemble des acteurs, c’est la vocation de Cycle’Up, plateforme numérique conçue par EGIS qui met en relation les maitres d’ouvrage, les architectes, entreprises de démolition, les constructeurs, entreprises d’insertion... afin de faciliter le partage et le réemploi des matériaux.

+ d'infos : Benoit SEGERS | benoit.segers@egis.fr

Voir la présentation


 

Quelques mots d’Anthony Jaugeard, Ingénieur Economie Circulaire/ Nouveaux Instruments Financiers à l’ADEME et en charge de l’animation de cet atelier.

Anthony Jaugeard

« La mobilisation des acteurs autour de l’Economie Circulaire s’accélère ! La Feuille de Route Economie Circulaire du Ministère, l’inscription dans la loi TECV mais aussi les dynamiques locales comme la Troisième Révolution Industrielle (Rev3) en sont des témoignages concrets. Ces stratégies nous fixent des caps ambitieux à atteindre pour déployer l’économie circulaire.

Trop souvent l’économie circulaire est réduite à son aspect de gestion des déchets alors qu’il s’agit d’un véritable levier pour accompagner la transition des territoires. Quand on s’intéresse à l’économie circulaire appliquée à un quartier cela vient poser la question du cycle de vie de ce quartier ; c’est-à-dire la ville mutable.

Le cycle de vie d’un quartier nous permet d’identifier différentes phases où les principes de l’économie circulaire peuvent s’appliquer :

  • 1 La conception du quartier
  • 2 La mise en œuvre du chantier de construction
  • 3 La phase de vie du quartier
  • 4 Les autres vies du quartier (le renouvellement urbain)
  • 5 La fin de vie du projet

L’objectif étant de « boucler la boucle », les méthodologies de déconstruction-reconstruction prennent alors tout leur sens. C’est ce que nous a présenté Christophe DEBOFFE de Neo Eco. A partir de déchets de déménagement, de démontage d’équipement ou de déconstruction de gros œuvre, la méthodologie mise en œuvre identifie les pistes de valorisation permettant la sortie du statut de déchets. La coordination des acteurs est alors importante afin d’identifier le plus en amont possible, les futurs usages des matériaux qui seront collectés.

Ce propos a été repris par Coline BLAISON d’EGIS qui a développé la plateforme Cycle-Up. Cette dernière a été lancée en mars 2018 et vise à mettre en relation et faciliter le réemploi des matériaux (réutilisation ex-situ). En 3 mois, la plateforme affiche 12.7 tonnes de déchets évités ! Le retour d’expérience montre qu’au-delà de la plateforme numérique, l’accompagnement opérationnel est encore nécessaire pour identifier les pistes de valorisation.

Enfin, Leila MEILAZ de Plaine Commune est venue illustrer les principes de déconstructions-reconstructions appliqué à un territoire. A travers le PIA Ville Durable et Solidaire en lien avec un bailleur (Seine-Saint-Denis Habitat) et des architectes (Bellastock), Plaine Commune a porté son soutien à la création d’une filière locale de réemploi du béton. Mais l’apport de l’économie circulaire s’est traduit dans une approche plus globale. Via une réflexion sur le développement économique du territoire, l’économie circulaire a permis l’émergence d’autres projets notamment une boucle alimentaire locale circulaire et une filière de valorisation des objets. »


Pour aller plus loin : Publication ADEME « Economie Circulaire : Un atout pour relever le défi de l’aménagement durable des territoires »